Tribune

 

Climat : en incapacité de voter le 26 mai

 

Paul Blume - 11 04 2019

 

Voilà, nous y sommes (1).

Des décennies de conférences internationales, d’études scientifiques, d’actions citoyennes, de manifestations et de promesses politiques n’ont pu l’éviter (2).

Nous sommes à la veille d’élire la dernière génération de femmes et hommes politiques aux parlements européen et belges susceptible de pousser effectivement sur le frein des émissions de gaz à effets de serre.

C’est durant les prochaines années des législatures européenne, fédérale et régionale que le plafond tant redouté des émissions cumulées va être dépassé.

C’est durant les mandats des femmes et des hommes qui auront recueilli nos suffrages le 26 mai que l’emballement des dérèglements climatiques va rendre obsolète l’ensemble des théories plus ou moins climato-sceptiques que nous servent les candidates et candidats, que nous servent les différentes familles politiques.

Finie la confiance dans le génie humain, les technologies, les découvertes tombant du ciel à l’instar de « deus ex machina » hollywoodiens (3).

On le savait depuis longtemps, aucune avancée technologique n’a jamais fait reculer la croissance de la consommation des ressources. Et certainement pas celle des énergies responsables des émissions de CO2.

Fini le positivisme « vert » du climato-réalisme mou. Le plus dangereux. Celui de celles et ceux qui prônent des mesures présentées comme efficaces à moyen et long terme, mais qui se refusent à être honnêtes, corrompus par leurs appétits électoraux. Qui s’arque-boutent sur la nécessité d’être « positif » en affirmant tout faire pour stopper les conséquences physiques de nos errements économiques mais en prenant bien garde d’évoquer l’agenda des catastrophes à venir.

Là aussi, la donne est claire depuis longtemps. Il n’y aura pas de croissance verte (4). L’écologie politique est en passe de vivre une douloureuse refonte de ses fondements initiaux. L’environnement devient de plus en plus hostile à la vie. Et les propositions dont les effets hypothétiques sont attendus à moyen terme n’y changeront plus rien.

A la veille du scrutin, que nous reste-t-il ? Comment, sans violence, taper un grand coup de poing sur la table ? Comment hurler cette extrême urgence ?

Comment vivre « en conscience » ensuite, devenu complice électoral de l’absence de sursaut politique ?

Le 26 mai prochain, il nous faudra choisir. Collaborer à la plus énorme atteinte à la vie terrestre engendrée par l’être humain, ou rester cohérent avec notre souhait de vivre, notre empathie universelle, le respect de notre environnement.

Rien de ce qui nous est proposé pour l’instant n’est suffisant.

Il fut un temps où un Roi invoquait sa « conscience » pour se mettre en incapacité de régner.

Le 26 mai, en conscience, nous serons nombreux en incapacité de voter.

 

- - - - - - -

 

Références :

(1) : Comment les effets cumulatifs du dérèglement climatique menacent la survie de l’humanité Charles-Elie Guzman - 20 Novembre 2018 : http://www.up-magazine.info/index.php/planete/climat/8193-comment-les-effets-cumulatifs-du-dereglement-climatique-menacent-la-survie-de-l-humanite?fbclid=IwAR2SCvcO4psjfpWB3m-3Laoy654MpoMxbRxF-T80jWQ8Mnq4syw4KcdRHNA#.W_UX6R6tu20.facebook

(2) : Contraintes pour rester en dessous de 2° : http://www.focusclimat.eu/moinsde2.php

(3) : L’équation de Kaya : http://www.focusclimat.eu/kaya.php

(4) : Oublions nos rêves de "croissance verte" - Dominique Bourg - TEDxClermont vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=LjO3ri1Qk4o&fbclid=IwAR0zqWmbqKWvvN_BjFo1B7uB0Kc3QyQQ6KcEE9AFh-BWa-XlyLYRoTD1h7w

(5) : Les Ernest / Gaël Giraud : La transition écologique, un projet de société ? vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=l2RwN1U9lac

 

 

Paru dans le courrier des lecteurs de l'Echo version papier.

 

Les Tribunes publiées par le groupe de réflexion n'engagent que leurs auteur-e-s :

2019 06 27 - Cédric Chevalier : Les mots des journalistes doivent refléter l'urgence climatique et environnementale

2019 05 11 - Paul Blume : Elections versus climat : enfin LE sursaut

2019 04 28 - Paul Blume : Entre gauche caviar et croissance verte, l’indigence des programmes climatiques

2019 04 24 - Paul Blume : Soyons des « Jaurès climatiques »

2019 04 11 - Paul Blume : Climat : en incapacité de voter le 26 mai

2019 03 29 - Paul Blume : Allons enfants ... du réchauffement !

2019 03 28 - Anne-Sophie Hubaux : Mais que se passe-t-il donc ?

2019 02 21 - Cédric Chevalier : Pour qui roulent nos gouvernements ? La biosphère ou ses ennemis ?

2019 02 15 - Paul Blume : Fake news pédagogique - Climat : voteriez-vous pour "LE" ? - Petit exercice d'analyse de propositions politiques en matière climatique

2019 02 08 - Cédric Chevalier : Est-ce que rouler en voiture et prendre l’avion, c’est mal Papa ?

2019 02 05 - Paul Blume : Loi « climat » ? Ne pas se tromper d’objectif !

2019 02 01 - Paul Blume : Humanité versus Climat. "Dépassé Bart ?".

2019 01 29 - Cédric Chevalier : Humanité versus Climat. La lutte politique pour la définition des possibles humains.